2.11.13

Comment gérer son stock de laine

Avant propos :
Depuis quelques semaines, je me fais un peu discrète sur Planète Laine mais ne vous y trompez pas, je travaille en coulisse et une de mes attributions est de soutenir les rédactrices et dénicher de nouvelles bloggeuses aux mains d'argent. Et justement, je suis ravie de vous présenter une actrice de l'ombre, bloggeuse reconnue et tricopathe à tendance geekette : Dorothée
Elle nous dévoile une méthode éprouvée et organisée pour gérer son surplus de laines.
Bienvenue parmi nous Dorothée et merci pour cet article aussi intéressant que bien écrit.

Marjolaine

Stock ou destock... tes laines !

Avant même de se lancer dans la liste de projets pour Noël ou de nouveaux projets : il va nous falloir affronter l'état de nos stocks afin d'épargner nos finances de dépenses superflues.
Tout d'abord, un peu de tri dans les stocks de laine. Pourquoi ? Parce qu'on a forcement des pelotes ou écheveaux achetés pour d'anciens projets qu'on a oubliés depuis, et qui ne demandent qu'à se métamorphoser en écharpes, bonnets ou pulls.
Et quel bonheur de re-découvrir toutes ces pelotes chinées de ci de là. C'est comme retrouver un billet dans une poche de jean's.

3 méthodes de classement pour excédent de laines :
  1. Le Stash de Ravelry
    Pour celles d'entre vous qui sont déjà inscrites sur Ravelry, le "stash" (comprenez "stock") vous permet de saisir vos laines par marques et par coloris. Je vous dis tout sur le Stash plus bas...
  2. Le tableur Excel
    Les plus organisées n'ont pas attendu le Stash pour lister et contrôler leur stock. Pour la plupart, cela se passe dans un tableur type Excel ou OpenOffice. Elles y saisissent les marques, catégories de fil, couleur, poids, métrage. Si vous vous reconnaissez dans ce profil, n'hésitez pas à nous raconter votre méthode ou même nous confier une matrice à diffuser !
  3. Le Bloc Note
    Rien ne vaut le carnet et le crayon ! Après avoir rangé chaque pelote dans des boites par marques ou par coloris... vous mettez au propre votre liste sur un carnet qui vous permet de savoir ce qui reste comme métrage et couleurs pour vos futurs projets. Vous raturez, gommez, ré-écrivez... Quitte à ajouter un mot avec le patron tricot, le catalogue pour vous rappeler à quoi ce stock est destiné.
    Si vous vous reconnaissez dans ce profil, n'hésitez pas à nous en dire plus.

Méthode 1 : le Stash de Ravelry

"Ravelry... aide-moi à ranger mes stocks de laine !"
Voilà mon incantation mineure, mon sortilège magique, mon invocation démoniaque pour faire revenir mes pelotes des limbes de l'oubli...
Plus concrètement : dans l'onglet My Notebook, cliquez sur Stash

Votre page est vide ?

C'est normal, vous n'avez pas encore rentré vos laines (même si vous avez déjà réalisé des projets).
Retenez que c'est ici qu'il vous faudra venir voir vos stocks de laine.

Créer son stash sur Ravelry

  • Prenez en photo vos laines par marque et coloris (ou allez les chercher sur votre boutique en ligne)
  • Notez le nombre de pelotes (pensez aux bains et numéros de coloris)
  • Sur Ravelry, allez sur l'onglet Yarn. Tapez le nom de votre laine ou la marque. Et sélectionnez la laine.
  • Sur la page à droite, vous avez "Add to stash" ("Ajouter au stock")
Voilà ... vous créez ainsi votre fiche de laine pour votre Stash. Entrez le nom de la laine, le coloris, nombre de pelotes. Sur le petit onglet à droite, chargez les visuels de vos laines pour y voir plus clair dans votre caverne d'Alibaba. Enfin, validez.

Pour les débutantes, voici des captures d'écran avec des annotations / explications.

Bien utiliser le Stash dans vos projets

Lorsque vous commencez un projet au lieu d'entrer le nom de la marque de votre laine, cliquez sur Stash afin de sélectionner votre stock en réserve. Décomptez ainsi les pelotes de votre stock comme si vous puisiez dans votre propre e-boutique ! Vous gardez ainsi une vision en temps réel de l'état de votre stock.

Je suis comme vous, j'achète par besoin et aussi parfois par pulsion... pour tester une marque, un coloris, une matière.
Souvent, je mets de côté faute de temps et j'oublie ensuite pour quel projet je réservais ce trésor laineux... ou je change d'avis tout simplement.
Alors, oui, stocker est une nécessité mais pensez à gérer votre stock (quelle que soit votre méthode) afin d'envisager vos projets tricot / crochet en utilisant autant que possible les pelotes accumulées avec le temps. Prouvez ainsi à votre conjoint qu'on ne les garde pas juste pour le plaisir de les avoir dans un coin du salon ou de la chambre :)

Listez vos envies projets !
Maintenant que vous y voyez plus clair, que vous réalisez tout ce que vous avez à liquider, il ne vous reste plus qu'à cibler les idées cadeaux pour vos proches (en triant vos pelotes par couleur par exemple). Et pas de triche Mesdames, on pioche dans les stocks... n'est-ce pas ? On ne file pas en magasin ou sur internet passer une nouvelle commande ! Ou alors juste pour compléter promis ?


Astuce de Dorothée :
En panne d'idée ? Tricotez utile : pensez aux associations !
Si vous ne savez pas pour qui tricoter ou que vos enfants n'aiment pas porter vos projets... pourquoi ne pas tricoter pour les sans-abris (via La Croix Rouge), les prématurés... ou même des couvertures pour la SPA ?

Plus d'excuses pour ne rien faire Mesdames ... hop hop hop ... au tricot !

Rédaction : Dorothée pour Planète Laine - ➨ Lire tous ses articles

10 commentaires:

Stéphanie - Il Etait Une Fois... Cocotte a dit…

Il faut que je pense à m'y mettre parce que parfois j'achète alors que j'ai encore le coloris et que je ne m'en souviens plus..

bluettine a dit…

Merci pour cet article. Il faudrait bien que je m'y mette aussi. mais les vacances sont terminées...

michelle laramicelle a dit…

un très bel article ;
alors comment je fais moi?
j'achète presque uniquement de la sport depuis une quarantaine d'années, j'avais donc un stock impressionnant de restes avec lesquels j'ai fait des jacquards nordiques pour mes fils et les enfants des copines; et je sais exactement ce qui me reste de ce stock; comment? je ne peux le dire, je l'ai en tête, c'est tout^^
mais depuis plusieurs mois je reçois des quatre coins de France de la laine pour habiller les poupées que j'envoie ensuite au sri lanka, et là , je suis obligée de noter car j'en ai de toutes couleurs et de toutes sortes ;
donc j'ai un carnet et un crayon et j'ai fait des tableaux à double entrée ,
j'ai donc des tableaux par couleurs,
sur chaque tableau une entrée grosseur et une entrée qualité;
à la croisée de ces entrées, la quantité et la variété de couleur;
suis je claire?
bien sûr y a l'ordi mais je vais plus vite avec mon crayon^^
bonne journée

Marjolaine a dit…

Super les filles... merci pour ce retour. Michelle comme toujours nous fait part de son expérience et ça c'est toujours très apprécié ! Merci

Alfafa Closeupfactory a dit…

Effectivement Michelle, tu as besoin d'une logistique de pointe :)
Sinon tu as tout ce qu'il te faut pour réaliser de jolies couvertures patchwork ^^
Bises
Alfafa aka Dorothee

Tata tricot a dit…

Merci pour cet article très complet. Dès que j'ai du temps je mets à jour ce stash !

filarmonie a dit…

Un article très complet, plein de bonnes astuces, qui permettra aux amateurs/amatrices de tricot/crochet de faire un état des lieux afin d'être informés du nombre de pelotes restant dans leur stock de laine. Raverly semble être un outil très efficace :)

pupuce a dit…

comme je me reconnais dans cet article! je suis une fervente adherente du bloc note!!! mais hélas ca ne m'empeche pas de craquer sur les laines et surajouter au stock!

Marjolaine a dit…

On est toutes les mêmes face aux belles laines ! Faibles ! :)

DADA a dit…

Ben suis totalement bordélique (et j'assume)
j'ai un gros stock également mais mon truc c'est de les stocker dans une sorte de bahut PVC à 10 à 12 tiroirs en plus de boites et régulièrement je les ouvre et les regarde comme si j'étais en magasin.
Je rêve d'être organisée mais c'est juste un rêve ...
Mais que de bonnes techniques que celles citées
Bravo !