26.11.13

Tricoter sans modèle

L'Art du Tricot Freestyle

Je tenais à partager avec vous mon approche du tricot. Elle est singulière et on me demande souvent comment je fais. Pour vous, pour toi, j'ai décidé de revenir sur mon approche et ma démarche de création.

Petit retour en arrière :
Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours créé mes tricots sans modèle !
J'ai essayé un jour de me tenir à un modèle mais il m'a manqué quelque chose.  Lorsque l'on crée son propre modèle au tricot, celui que l'on a en tête avec son ou ses propres points, son organisation et la forme que l'on veut donner au tricot ... on obtient une pièce unique et qui nous représente !

Une petite partie de soi en somme.

Comment tricoter sans modèle ?

A travers cet article, je voulais revenir sur ma manière de procéder pour que vous aussi vous puissiez concevoir vos propres créations !

1. La prise de mesures
La base de toute création, c'est la connaissance des mensurations du destinataire du tricot !
Commencez donc par prendre le temps de relever votre taille, votre tour de poitrine, et votre tour de taille ! Vous disposez à présent des informations de base du tricot / crochet.







2. Le choix de la laine et des aiguilles
Évitons de rabâcher toujours les mêmes choses vous trouverez sur ce blog des tutos bien construits pour vous aider à choisir votre matériel.
Bien choisir sa laine
Bien choisir ses aiguilles







3. Laisser venir l'inspiration
Disposez vos aiguilles et votre laine à côté de vous, cogitez, gribouillez, prenez des notes...
De ce processus de réflexion ressortira un patron de tricot dans ses grandes lignes :
  • nombre de mailles
  • nom du point
  • etc




Peu importe le temps que vous y passerez, l'objectif n'est pas tant de la rapidité d'exécution de votre création que l'accomplissement personnel. Car au fond ...

On est ce que l'on tricote !

Rédaction : Justine pour Planète Laine - ➨ Lire tous ses articles

1 commentaire:

Dreshou a dit…

Je me rend compte que j'ai souvent envie de faire des choses à ma sauce, et du coup, je suis souvent contente du résultat parce que je me dis que c'est mon idée, que c'est moi qui l'ai réalisé, sans l'aide de personne.
Cela dit, quelque fois ça fait du bien de connaître ses "classiques" lorsqu'on a réalisé quelques modèles de livres ou de magazines.
En plus, des fois malgré les mesures, c'est pas toujours évident à faire (les chaussettes par exemple... Grand mystère :) )

Mais j'aime bien ta philosophie !