18.2.15

Le mouton, star du tricot

2015...Année de la chèvre....mais également année du mouton!

Quand on pense "laine", on pense forcément "mouton". 
Mais savez-vous qu'il n'existe pas 1 race de mouton mais plus de 200 races différentes (sans compter les croisements)? A proprement parler, il existe donc autant de laines de mouton que de races!

Difficile de résumer dans un billet toutes les catégories de laine de mouton existantes, je ne vais donc présenter que les plus courantes dans le monde du tricot et du crochet.

La laine Mérinos 


C'est la laine de mouton la plus connue et la plus répandue! La laine Mérinos est une laine confortable et d'une grande souplesse particulièrement adaptée au tricot de layette. Cette laine possède les fibres les plus fines parmi les laines de mouton d'où son incroyable douceur. Qu'ils soient d'Arles, de Rambouillet ou d'Ile-de-France, on compte de nombreux types de moutons Mérinos.

De par leur faible population, les mérinos de Rambouillet et les mérinos Précoces sont des espèces en danger pour lesquels des programmes de re-population ont été mis en place.

No-Mulesing Merino

Le mérinos est au cœur d'une vive polémique! Afin de le protéger de la myase, de nombreux éleveurs australiens (le plus gros pays producteur de laine mérinos) ont recours à une pratique barbare: le mulesing. Il s'agit de procéder à l'ablation d'une partie de peau au niveau de l'arrière-train afin de le protéger de ce parasite. La pratique systématique de cette acte violent a entraîné de vives réactions de la part des défenseurs des animaux qui militent pour des solutions moins cruelles et douloureuses. Cette pratique, quasiment inexistante dans l'Hémisphère Nord, est désormais interdite en Nouvelle-Zélande. Nombreuses sont les marques à boycotter la laine australienne au profit d'une "no-mulesing merino" produite en Argentine par exemple.

La laine Shetland



Le mouton Shetland est un mouton originaire de l'Europe du Nord et donne une laine très chaude dans 11 couleurs naturelles: une exception dans le monde des moutons! Autre particularité, cette laine n'est pas tondue puisqu'elle tombe toute seule au printemps: elle est tirée à la main à même la toison lorsque les beaux jours arrivent.
Avec cette laine, vous pourrez tricoter de magnifiques jacquards Shetland ou des ouvrages en dentelle, réputés dans le monde entier.
Marjolaine avait d'ailleurs proposé une bien jolie sélection de modèles tricot d'inspiration Shetland il y a quelques semaines.

La laine d'Islande



Issue des moutons d'Islande, cette laine est un héritage qui remonte aux Vikings! Cette qualité de laine n'est produite que sur son île. La toison du mouton est constituée de deux couches qui lui permettent de résister aux conditions froides et humides. La couche intérieure est très légère et chaude alors que la couche extérieure est longue, résistante et protège l'animal de l'eau. Cardées ensemble, ces deux fibres donnent la laine islandaise typique: Lopi, chaude et rustique! Le côté un peu rêche de ces fils tend à diminuer après plusieurs lavages et la laine devient alors de plus en plus douce en vieillissant. Les pulls islandais caractéristiques tricotés avec cette laine se bonifient donc avec le temps (ce qui n'est pas le cas de tous les pulls!).

La laine d'agneau




La laine d'agneau, connue également sous le nom "Lambswool", est issue de la première tonte des agneaux vers l'âge de 6 mois. Lors de cette tonte, les fibres obtenues sont très courtes, ce qui donne toute sa douceur à la laine d'agneau. Cette laine est considérée comme le haut-de-gamme de la laine de mouton! A la fois chaude, soyeuse et hypoallergénique, cette laine peut être portée à même la peau sans problème.

Comment entretenir les tricots en laine de mouton?


Pour le lavage, la laine de mouton peut supporter un cycle en machine à laver à condition de ne pas dépasser 30°C (au risque de faire feutrer votre tricot!). L'idéal est d'utiliser le mode laine ou lavage à la main de votre machine à laver. Si vous avez un doute, ne tentez pas le diable et préférez un lavage à la main avec une lessive spéciale laine. N'oubliez pas de placer votre tricot dans un filet afin de le protéger lors du lavage.
 

Pour le séchage, il vaut mieux éviter toute source de chaleur à proximité du tricot et faire sécher à plat. Les pinces à linge et les pliures risqueraient de marquer votre vêtement. Le séchage sur cintre risquerait quant à lui de déformer les mailles et donc le tricot.



Certains tricots en laine supporteront un léger repassage à fer très doux mais il vaut mieux éviter de manière générale de passer une source de chaleur sur votre ouvrage.





Vous l'aurez donc compris, pour une longue et belle vie de votre tricot, évitez les écarts de température avec la laine!

3 commentaires:

Saria a dit…

Très intéressant, cet article !

Sandrine a dit…

Super article, qui donne envie... d'adopter un mouton :)

truffe a dit…

merci pour cet article